Contenu de la page principale

Université de Regina

Responsive image

APERÇU

L’Université de Regina – qui possède des campus à Regina et à Saskatoon, sur les territoires visés par les Traités no 4 et no 6, les terres ancestrales des nations des Cris, des Saulteaux, des Dakota, des Nakoda et des Lakota ainsi que des Métis – est une université polyvalente de taille moyenne.

Conformément au plan stratégique 2020-2025 de l’Université, All Our Relations: kahkiyaw kiwâhkômâkaninawak, deux de ses cinq domaines d’intérêt sont la découverte ainsi que l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. Ces domaines d’intérêt sont à la base de notre motivation à nous mobiliser pour les petits réacteurs modulaires (PRM). Nous croyons que les PRM peuvent aider les Canadiennes et les Canadiens à atteindre un avenir à faibles émissions de carbone. Par conséquent, l’Université de Regina adhère à la Déclaration de principes en tant que vision générale du Canada relative aux PRM.

Notre mission est de fournir une éducation accessible de qualité supérieure, de mener des recherches influentes et d’offrir des expériences éducatives significatives afin de contribuer, localement et mondialement, au savoir. C’est également notre rôle dans l’écosystème des PRM. Nos valeurs comprennent l’équité, la diversité et l’inclusion, le savoir et les façons de faire autochtones, ainsi que la responsabilité sociale et communautaire.

Nous envisageons d’avoir la capacité d’apporter une contribution pertinente dans l’établissement des PRM comme source d’énergie à faibles émissions de carbone en Saskatchewan. Cette vision comprend des activités de recherche et développement liées aux technologies de réacteurs nucléaires, un programme d’études et un apprentissage fondé sur l’expérience pour nos étudiants, afin de préparer la prochaine génération de talents en sciences et technologies nucléaires. Elle comprend également la mise en place des infrastructures nécessaires pour offrir un précieux enseignement expérientiel pratique. Nous collaborons avec nos partenaires, notamment SaskPower, le Saskatchewan Research Council, le Centre canadien Sylvia Fedoruk pour l’innovation nucléaire et le Secrétariat pour l’énergie nucléaire du gouvernement de la Saskatchewan, pour mener à bien les actions décrites dans la section suivante.

Nous visons à établir nos chaires de recherche au cours des 18 prochains mois et notre programme d’études, dans les 12 mois suivants. Nous prévoyons que la pièce maîtresse de notre vision en matière d’infrastructures, la boucle d’essai, sera en place d’ici les trois à cinq prochaines années. La mobilisation du public, par le projet de choix d’emplacement de réacteurs nucléaires, est en cours depuis plusieurs mois.

ACTIONS

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Accroître les capacités de recherche par des chaires de recherche
ÉTAT : EN COURS
URG01

Réponse à la ou aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 48

ACTION

Établir des chaires de recherche en énergie nucléaire et en construction par modules au sein de la Faculté de génie et de sciences appliquées de l’Université de Regina.

RÉSULTATS ATTENDUS

La formation de personnel hautement qualifié aux cycles supérieurs, sous la supervision de chaires de recherche, permettra d’assurer que la future main-d’œuvre du nucléaire possède les compétences, les aptitudes et les ressources nécessaires afin que l’industrie réponde aux exigences du nouveau sous-secteur naissant des PRM.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Augmenter les capacités de recherche par l’infrastructure
ÉTAT : EN COURS
URG02

Réponse à la ou aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 48

ACTION

Obtenir un financement et mettre au point une boucle d’essai pour mener des recherches sur les composantes et les conditions nécessaires pour réaliser des activités dans un environnement de PRM et pour soutenir le processus de permis, la mise en place et l’exploitation de ces centrales électriques.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les chercheurs auront les infrastructures dont ils ont besoin pour mener à bien leurs programmes de recherche et développement initiaux. Les étudiants des cycles supérieurs acquerront les compétences et les habiletés pratiques dont le secteur a besoin.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Programmes de formation et programmes d’études
ÉTAT : À VENIR
URG03

Réponse aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 48

ACTION

Établir un programme d’études en technologies de réacteurs nucléaires au sein de la Faculté de génie et de sciences appliquées de l’Université de Regina.

RÉSULTATS ATTENDUS

La future main-d’œuvre du nucléaire possède les compétences, les aptitudes et les ressources nécessaires afin que l’industrie réponde aux exigences du nouveau sous-secteur naissant des PRM.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Diversité de la prochaine génération de talents du secteur nucléaire
ÉTAT : EN COURS
URG04

Réponse à la ou aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 49

ACTION

Encourager la diversité (en particulier la représentation des femmes, des minorités et des Autochtones) par des bourses ciblées.

RÉSULTATS ATTENDUS

L’inscription des femmes, des membres des minorités et des Autochtones dans les programmes d’études du secteur de l’énergie nucléaire a augmenté.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Diffusion d’informations sur l’énergie nucléaire auprès de publics ne faisant pas partie du secteur
ÉTAT : EN COURS
URG05

Réponse aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 50

ACTION

Accroître la diffusion auprès de publics non initiés par la mobilisation du savoir tiré des travaux actuels sur le choix d’emplacement de réacteurs nucléaires et les futurs travaux des chaires de recherche.

RÉSULTATS ATTENDUS

Le public comprend mieux les sciences et les technologies nucléaires.