Contenu de la page principale

Ultra Safe Nuclear Corporation

Responsive image

Overview

Promoteur de projets de Petits réacteurs modulaires (PRM) et de carburants nucléaires connexes de premier plan, Ultra Safe Nuclear Corporation (USNC) a été fondée en 2011 par une petite équipe de scientifiques, de physiciens et d’ingénieurs hautement spécialisés en matériaux. Les opérations canadiennes d’USNC sont basées à Ottawa. L’entreprise possède aussi un siège social à Seattle aux États-Unis et des bureaux satellites en Afrique du Sud, en Europe/au Royaume-Uni et en Corée du Sud, totalisant plus de 50 employés dans le monde. USNC conçoit et fabrique des systèmes d’énergie nucléaire à microPRM visant à fournir de l’énergie et de la chaleur sûres, propres et rentables pour des utilisations hors réseau comme les mines, les projets énergétiques et les collectivités éloignées. La gamme d’utilisation couvre de 5 MW à 50 MW.

Depuis 2016, USNC se concentre uniquement sur le marché canadien comme point de lancement mondial qui compte maintenant le premier réacteur de génération 4 au monde à obtenir une autorisation. USNC s’est récemment uni à Ontario Power Generation (OPG) dans le cadre d’une coentreprise nommée Global First Power (GFP) pour construire sa première usine en exploitation au site des Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC) de Chalk River et a conclu une entente avec les LNC pour codévelopper son carburant.

GFP va construire, posséder et exploiter un projet de microréacteur modulaire (MMR™) proposé au site des Laboratoires de Chalk River. La coentreprise est détenue à parts égales par OPG et USNC-Power, la filiale canadienne d’USNC et s’appuie sur le projet lancé en 2019 par GFP. Basé à Ottawa, GFP agira au nom de la coentreprise pour superviser le projet de MMR proposé et assurera le développement du projet, l’octroi d’autorisation, la construction et l’exploitation du réacteur de démonstration commercial à Chalk River. Ce réacteur sera un modèle pour les projets de MMR potentiels au Canada visant à fournir de l’énergie et de la chaleur sûres, durables et à faibles émissions de carbone aux industries, comme le secteur de l’exploitation minière et aux collectivités éloignées.

La Feuille de route pour les PRM du Canada reconnaît que les PRM peuvent aider le Canada à atteindre un avenir faible en carbone. Elle invite le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux ayant un intérêt dans les PRM à octroyer des fonds pour partager les coûts avec l’industrie pour un ou plusieurs projets de démonstration de PRM pour la conception de réacteurs avancés. « Les projets de démonstration et les premiers déploiements au Canada », souligne le rapport, « seront importants pour garantir les avantages — sciences et technologie, propriété intellectuelle, chaîne d’approvisionnement, emplois— au Canada. » L’USNC ne pourrait pas être plus d’accord.

Les PRM sont prêts à contribuer à l’atteinte des engagements du Canada en matière de changement climatique. Le déploiement de PRM facilitera le parcours du Canada vers un avenir à faibles émissions de carbone. En effet, ils permettront d’éliminer complètement la production conventionnelle d’électricité au charbon et au diesel, de décarboniser en profondeur les industries lourdes et d’extraction et constitueront de nouveaux débouchés pour la transformation radicale des fondements de notre base industrielle, qui est passée d’une économie basée sur les combustibles fossiles à une économie alimentée par une énergie propre. Les PRM aideront également à rajeunir l’industrie nucléaire canadienne stagnante et apporteront de nouvelles sources de revenus pour les principaux services publics, fournisseurs d’énergie, promoteurs de projet ainsi que la chaîne d’approvisionnement de l’industrie nucléaire dans le monde.

Les PRM représentent un marché mondial émergent de plus de 190 milliards de dollars américains et le Canada pourrait devenir un chef de file mondial. Les PRM sont bien placés pour servir les deux rôles clés de la récupération économique du Canada :

  • Mettre en œuvre et accélérer la stratégie d’énergie propre du Canada (il est peu probable que le Canada atteigne ses cibles d’émissions nettes zéro en 2050 sans adopter les PRM);
  • Obtenir un avantage économique direct dès aujourd’hui en créant immédiatement de nouveaux emplois nets (jusqu’à 1000 seulement pour le site de démonstration d’USNC à Chalk River d’ici 2022) et une activité économique dérivée dans les secteurs de l’énergie et de la construction au Canada atteignant des centaines de millions de dollars.

C’est le moment d’agir. La promesse des avantages des PRM est beaucoup plus immédiate que ce que les gens pensent (milieu des années 2020). Les entreprises de PRM sont prêtes à déployer des projets de démonstration au Canada. USNC est à la pointe, prête à construire sa première installation de PRM au Canada en 2024.

ACTIONS

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Initiatives pour réduire les coûts en capital des PRM
ÉTAT : EN COURS
USN01

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 38

ACTIONS

USNC développe des PRM normalisés qui seront assemblés, testés et fabriqués dans une usine. Cette approche permettra de construire les modules à un coût moindre pour les utilisateurs finaux d’énergie. Cela réduira également l’échéancier du projet, et donc les coûts, puisque la fabrication des réacteurs peut être effectuée parallèlement aux premiers travaux sur le site.

RÉSULTATS ATTENDUS

L’approche modulaire est associée à des PRM moins chers qui sont faciles à transporter, rapides à ériger, modulables et adaptables.

USNC est déterminée à garantir des coûts en énergie à long terme de 0,15 $ à 0,20 $/kWh pour les utilisateurs finaux à une échelle modérée (coûts réduits de plus de 50 % comparativement au diesel)

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Projets de démonstration de PRM
ÉTAT : EN COURS
USN02

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 40

ACTIONS

USNC, par le biais du partenariat Global First Power avec Ontario Power Generation, propose de construire et d’exploiter un petit réacteur modulaire au site des Laboratoires Nucléaires Canadiens à Chalk River en Ontario.

RÉSULTATS ATTENDUS

Ce projet servira de modèle et démontre :

  • une solution viable d’un point de vue commercial qui fournit de l’énergie propre et fiable pour soutenir les utilisations dans l’industrie lourde et l’exploitation minière du Canada ou les collectivités du Nord ou éloignées
  • une solution qui n’émet presque aucun gaz à effet de serre ou smog
  • une solution qui soutient les objectifs en matière de changement climatique et d’environnement du Canada et contribue à la prospérité
DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Partenariats stratégiques et modèles d’affaires
ÉTAT : EN COURS
USN03

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 41

ACTIONS

En juillet 2020, Global First Power Ltd. (GFP), Ultra Safe Nuclear Corporation™ (USNC) et Ontario Power Generation (OPG) ont annoncé la formation d’une coentreprise– le partenariat Global First Power Limited – qui va construire, posséder et exploiter le projet de microréacteur modulaire (MMR™) proposé au site des Laboratoires de Chalk River. La coentreprise est détenue à parts égales par OPG et USNC-Power, la filiale canadienne d’USNC et s’appuie sur le projet lancé en 2019 par GFP.

RÉSULTATS ATTENDUS

Le projet de GFP à Chalk River sera un modèle dans lequel un propriétaire/exploitant de PRM fournit une énergie fiable et acheminable (c’est-à-dire, une énergie disponible sur demande, selon les besoins du marché) aux clients dans le cadre de contrats d’approvisionnement à long terme. Cette proposition d’affaires diminue les risques financiers et liés au projet du client en éliminant les exigences de capital du client requises pour construire des centrales de production d’énergie. Les coûts en énergie et les émissions de gaz à effet de serre seront alors réduits et la variabilité future des coûts en énergie éliminée.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Mobilisation autochtone
ÉTAT : EN COURS
USN04

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 43

ACTIONS

USNC est déterminée à entretenir un important engagement mutuel avec les peuples et collectivités autochtones au sujet des PRM, bien avant que des propositions précises ne soient faites. USNC souhaite augmenter le soutien pour les microréacteurs modulaires (MMR) qui sont une option d’approvisionnement en énergie de plus en plus viable pour les collectivités éloignées du Canada. Le déploiement des PRM dans les collectivités éloignées servira aussi à créer des emplois bien rémunérés à long terme dans ces collectivités et contribuera à développer des entreprises autochtones qui soutiennent l’industrie nucléaire.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les résultats attendus comprennent, notamment, une meilleure connaissance des sujets suivants parmi les collectivités autochtones :

  • les PRM comme option d’approvisionnement en énergie propre;
  • les avantages économiques, environnementaux et sociaux des PRM;
  • les possibilités de partenariat avec USNC, y compris en matière d’approvisionnement et d’emploi;
  • et la viabilité à court terme des PRM (milieu des années 2020).
DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Engagement avec l’organisme de réglementation
ÉTAT : EN COURS
USN05

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 44

ACTIONS

En avril 2020, USNC, GFP et OPG ont soumis ensemble la première demande de réglementation d’un PRM au Canada. La demande déposée à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) s’appuie sur les efforts collaboratifs de plusieurs organisations dans la vision de faire profiter le Canada des avantages des PRM.

RÉSULTATS ATTENDUS

Phase 2 de la préautorisation de l’examen de la conception du fournisseur terminée d’ici le milieu de l’année 2021 en visant un déploiement complet d’ici la fin de 2024.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Partenariats stratégiques et modèles d’affaires
ÉTAT : EN COURS
USN06

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 46

ACTIONS

Le projet de MMRMC de GFP en est à la troisième étape du processus en quatre étapes des Laboratoires Nucléaires Canadiens visant à mettre en place un PRM de démonstration aux Laboratoires de Chalk River, un site appartenant à Énergie atomique du Canada Limitée (EACL) et exploité par les LNC.

RÉSULTATS ATTENDUS

GFP a conclu un accord d'hébergement de projet avec le LNC, qui définit le cadre permettant au GFP et au LNC de conclure un accord d'utilisation des terres et, finalement, de passer à la quatrième et dernière étape.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Voies à suivre pour le déploiement de la flotte
ÉTAT : EN COURS
USN07

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 47

ACTIONS

USNC est déterminée à s’appuyer le plus possible sur la chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne. Pour s’assurer que les fournisseurs domestiques sont prêts pour les possibilités à venir, USNC a communiqué de façon proactive le progrès vers un premier déploiement de MRM à Chalk River. USNC collabore actuellement avec de nombreux fournisseurs nucléaires canadiens, dont des entreprises de construction, d’ingénierie et d’approvisionnement en carburant.

Le 24 juin, USNC a organisé un Forum de fournisseurs OCNI pour transmettre son désir de s’appuyer le plus possible sur la chaîne d’approvisionnement canadienne.

RÉSULTATS ATTENDUS

Le résultat escompté est une chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne parfaitement adaptée aux PRM.