Contenu de la page principale

Organization of Canadian Nuclear Industries

Logo de Organization of Canadian Nuclear Industries

APERÇU

L’Organization of Canadian Nuclear Industries (OCNI) est un regroupement de plus de 220 entreprises canadiennes qui fournissent des équipements et des services aux industries nucléaires nationales et internationales. Les entreprises membres de l’OCNI comptent plus de 15 000 ingénieurs, techniciens et personnes de métier spécialisés et hautement qualifiés. Les entreprises de l’OCNI joueront un rôle clé dans la construction des composants des PRM et leur approvisionnement au Canada et dans les marchés étrangers. Pour cette raison, l’OCNI soutient le Plan d’action sur les PRM. L’organisation collaborera avec les fournisseurs de PRM, les gouvernements et d’autres intervenants afin de permettre au Canada de se positionner comme chef de file dans le déploiement des PRM pour fournir une énergie propre et durable et assurer la prospérité de l’économie.

Engagement et vision de l’OCNI

  • L’OCNI souscrit à la Déclaration de principes pour un leadership canadien dans le déploiement des PRM.
  • La vision de l’OCNI est de « diriger et renforcer une chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne en croissance ». Grâce au leadership canadien dans la démonstration et le déploiement de PRM au Canada et à l’étranger, les entreprises membres de l’OCNI obtiendront d’importants contrats d’ingénierie et de fabrication de composants.
  • Le rôle de l’OCNI dans l’écosystème des PRM est de s’assurer que les fournisseurs nucléaires canadiens deviennent des partenaires majeurs des flottes de PRM pancanadienne et mondiale en fabriquant des PRM et des composants de PRM de haute qualité et rentables. L’OCNI fera partie de l’équipe des PRM d’Équipe Canada qui collaborera pour faire du Canada un chef de file national et mondial dans le domaine des PRM.
  • Selon l’OCNI, en démontrant rapidement la viabilité économique et environnementale des PRM canadiens sur le réseau et hors réseau, ces derniers s’imposeront rapidement comme premier choix stable dans le déploiement mondial de PRM pour une variété d’utilisations énergétiques.
  • Pour atteindre la position de premier chef de file, l’industrie nucléaire canadienne doit travailler efficacement avec les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral pour déployer des PRM sur le réseau et hors réseau d’ici 2028 au Canada – l’objectif du Canada.
  • La réussite du programme canadien de PRM dépend des incitatifs gouvernementaux pour un déploiement rapide des PRM en Ontario, au Nouveau-Brunswick et en Saskatchewan. Des emplois en ingénierie, en analyse, en fabrication et en construction seront ainsi créés pour soutenir la reprise économique après la COVID-19.
  • Le déploiement de tPRM dans les collectivités éloignées remplacera les génératrices au diesel et les combustibles transportés par voie aérienne. Le Canada pourra ainsi mieux atteindre son objectif de zéro émission nette de GES d’ici 2050 tout en fournissant une énergie propre, durable, moins coûteuse et une économie autonome prospère.
  • La mise en place d’une chaîne d’approvisionnement canadienne des PRM solide maximisera l’autonomie du Canada dans cette nouvelle source d’énergie. Une leçon tirée de la crise de la COVID-19 alors que le Canada, vulnérable, dépendait de l’importation d’EPI.
  • L’OCNI soutient les objectifs suivants : PRM déployés au Canada à un contenu canadien de 80 % et PRM étrangers basés sur le déploiement de réacteurs « premiers en leur genre » au Canada à un contenu canadien de 50 %.
  • L’OCNI collaborera avec des fournisseurs et des exploitants de PRM pour promouvoir l’utilisation conjointe des PRM et des technologies de production d’hydrogène. Les PRM pourront ainsi devenir un élément clé du système mondial plus large d’énergie propre, au-delà de la simple production d’électricité.
  • L’OCNI et ses entreprises membres s’associeront avec des fournisseurs, des promoteurs de projets et des exploitants de PRM pour adapter les PRM au prix des isotopes médicaux qui sauvent des vies.
  • Puisque le déploiement des PRM est urgent, l’OCNI travaillera avec les collectivités autochtones et les établissements scolaires pour recruter et former une nouvelle génération de jeunes autochtones et de jeunes femmes qui seront dotés des compétences requises pour travailler dans la nouvelle industrie canadienne des PRM.
  • L’OCNI soutiendra le déploiement à moyen terme de PRM avancés au Nouveau-Brunswick et ailleurs, capables de recycler une partie de l’inventaire canadien de combustibles CANDU épuisés, minimisant ainsi la production de déchets nucléaires et une préoccupation publique commune liée à l’énergie nucléaire. L’OCNI contribuera, entre autres, au développement d’une chaîne d’approvisionnement solide au Nouveau-Brunswick en travaillant avec des partenaires locaux, provinciaux et fédéraux pour créer un programme de formation dans le domaine nucléaire, destiné principalement aux peuples autochtones, aux jeunes et aux femmes.

ACTIONS

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Développer une chaîne d’approvisionnement pancanadienne des PRM
ÉTAT : EN COURS
OCN01

Réponse à la ou aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 37

ACTION

De mai à septembre 2020, l’OCNI a organisé des webinaires du Forum des fournisseurs avec 10 fournisseurs de PRM séparés en trois volets pour informer les fournisseurs et faciliter leur participation aux chaînes d’approvisionnement de fournisseurs pour des installations de PRM nationales et internationales :

  • Volet un (sur le réseau) : cinq fournisseurs de PRM
  • Volet deux (sur le réseau avancé) : deux fournisseurs de PRM
  • Volet trois (extraction de ressources/collectivités éloignées) : trois fournisseurs de tPRM

RÉSULTATS ATTENDUS

Les fournisseurs nucléaires canadiens s’associeront aux fournisseurs de PRM pour construire une flotte de PRM pour le Canada et les marchés étrangers.

La participation de la chaîne d’approvisionnement canadienne aux projets de démonstrations de PRM et de réacteurs « premiers en leur genre » permet la réalisation de l’objectif suivant de la Feuille de route des PRM canadienne : faire du Canada un centre de premier plan du marché mondial des PRM qui représente 150 milliards de dollars.

ACTION

L’OCNI a rédigé l’ébauche d’une DP pour trouver un ou plusieurs consultants afin d’évaluer la capacité de la chaîne d’approvisionnement canadienne à fournir des composants et des services pour les PRM à l’échelle du réseau du volet 1 qui seront déployés au site de Darlington et possiblement en Saskatchewan. L’analyse du projet permettrait aussi de trouver quelles parties de la chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne doivent se rééquiper pour fournir les composants uniques et très précis requis par les conceptions de PRM choisis pour le Volet 1. Après le choix de deux ou trois modèles de PRM, la DP sera publiée pour une évaluation plus détaillée par l’équipe d’approvisionnement en PRM d’OPG afin d’éclairer la sélection finale en fonction de l’état de préparation de la chaîne d’approvisionnement et des exigences en matière de rééquipement. Aucune source de financement n’a été confirmée pour ce projet.

RÉSULTATS ATTENDUS

La sélection d’un ou plusieurs fournisseurs pour les déploiements de PRM à l’échelle du réseau du Volet 1 en Ontario et en Saskatchewan maximisera le contenu canadien des PRM déployés au pays et ailleurs.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Promouvoir le recours à des méthodes de fabrication de pointe pour réduire les coûts des PRM
ÉTAT : EN COURS
OCN03

Réponse à la ou aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 38

ACTION

L’OCNI s’associe avec le groupe de travail sur la fabrication de pointe de la CSA avec le mandat de définir des moteurs et des obstacles à l’utilisation des technologies de fabrication de pointe pour fabriquer les composants nucléaires avec et sans enveloppe sous pression et prévoir le calendrier d’utilisation des méthodes de fabrication de pointe. Le groupe de travail sur la fabrication de pointe de la CSA fournira également une orientation documentée visant à soutenir l’industrie (services publics et fournisseurs) dans l’utilisation des technologies de fabrication de pointe et à cerner les obstacles actuels (comme le manque de normes, les défis liés aux permis ou les barrières techniques). L’OCNI collabore avec COG, la CSA et le UNENE pour soutenir le partage de l’expérience en matière d’exploitation et de la R et D en matière de fabrication de pointe.

L’OCNI a organisé un atelier sur la fabrication de pointe à Londres le 5 mars 2020. Des experts du Canada et du Royaume-Uni y ont partagé leur expérience en développement et déploiement de technologies de fabrication de pointe dans le cadre de projets nucléaires pour réduire les coûts et les délais. Les fabricants présents ont échangé leurs pratiques exemplaires et discuté de possibilités de collaboration. L’atelier favorisait le dialogue et constituait la base de discussions, de visites et d’échanges futurs entre les participants. Il ne fait aucun doute que les technologies de fabrication de pointe peuvent jouer un rôle en remplaçant les composants obsolètes des plus vieilles centrales nucléaires et en diminuant les coûts/les délais liés au déploiement des PRM.

L’OCNI a organisé un séminaire d’une journée sur la fabrication de pointe en avril 2019 où étaient présentées aux fournisseurs nucléaires canadiens les dernières avancées en matière de fabrication de pointe. L’utilisation de ces technologies de fabrication de pointe était encouragée pour réduire les coûts et les délais de fabrication des composants des PRM. Un forum de suivi de deux demi-journées sur la fabrication de pointe a eu lieu les 10 et 11 novembre 2020 pour aborder plus en profondeur les avancées dans le déploiement de la fabrication de pointe, les difficultés rencontrées par les concepteurs de PRM et l’état des normes et approbations réglementaires associées à la fabrication de pointe.

L’OCNI a créé un Comité chargé de la stratégie de mise en œuvre de la fabrication de pointe (voir ci-dessous le mandat du comité) composé de plusieurs fabricants et de spécialistes en fabrication de pointe pour conseiller les fournisseurs nucléaires sur les technologies et méthodes de fabrication de pointe les plus prometteuses afin de réduire les coûts de fabrication des composants des PRM.

Équipe chargée de la stratégie de mise en œuvre de la fabrication de pointe d’OCNI - Mandat

  • Soutenir le président d’OCNI dans le développement de stratégies et de programmes visant une utilisation rentable de technologies et méthodes de fabrication de pointe précises par les fabricants de composants nucléaires canadiens pour la rétro-ingénierie et la fabrication des composants nucléaires obsolètes et la fabrication moins coûteuse et plus rapide de composants de PRM.
  • Trouver des programmes de financement qui permettraient d’atténuer les coûts de rééquipement associés à l’adoption de nouvelles lignes de production de fabrication de pointe chez les fabricants de composants nucléaires.
  • Trouver tout obstacle réglementaire devant être surmonté en vue d’utiliser des méthodes de fabrication de pointe pour fabriquer (et installer) des composants nucléaires d’enveloppe sous pression.
  • Surveiller les technologies de fabrication de pointe émergentes et les présenter aux fabricants de composants nucléaires.

Relever et réviser les expériences d’exploitation en matière de fabrication de pointe et les présenter aux fabricants de composants nucléaires.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les fournisseurs canadiens utilisent les technologies de fabrication de pointe de façon rentable pour réduire les coûts associés à la fabrication des composants des PRM et les délais de réalisation des projets de PRM et de tPRM. Le déploiement d’une flotte de PRM sur réseau et hors réseau deviendrait alors une solution rentable dans le cadre d’un système d’énergie propre qui aide le Canada et d’autres pays à atteindre l’objectif « zéro émission nette » d’ici 2050.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Promouvoir la diversité de la main-d’œuvre des PRM et la mobilisation autochtone
ÉTAT : EN COURS
OCN03

Réponse à la ou aux recommandations de la feuille de route des PRM recommendation(s) : 39

ACTION

L’OCNI a créé une équipe « Parité d’ici 30 » ayant pour mandat d’encourager les jeunes femmes à faire carrière dans l’industrie nucléaire, plus précisément dans la chaîne d’approvisionnement nucléaire. L’OCNI a également souscrit au programme « Parité d’ici 30 » de RNCan.

L’OCNI a formé un Comité de mobilisation autochtone (CMA) et a préparé un Programme de mobilisation autochtone sur trois ans ayant pour mandat d’attirer et de former les peuples autochtones dans des carrières de l’industrie nucléaire canadienne et de créer une cohorte de travailleurs autochtones qualifiés pour participer aux projets de PRM canadiens, surtout aux sites adjacents aux collectivités autochtones. Le CMA encouragera les entreprises autochtones à participer à la chaîne d’approvisionnement nucléaire pour travailler sur des projets de PRM.

L’OCNI a établi une proposition de programme « Prêt pour le nucléaire » et cherche du financement auprès d’organismes gouvernementaux pour mettre en place ce programme qui recruterait des femmes, des jeunes et des peuples autochtones et fournirait une formation de base sous forme de huit modules. Les recrues auraient ainsi des connaissances de base du domaine nucléaire, ce qui faciliterait leur transition dans la main-d’œuvre nucléaire.

L’OCNI a conclu un PE avec le Canadian Council of Aboriginal Businesses (CCAB) le 26 juin 2020. Dans le cadre de ce PE, l’OCNI travaillera avec le CCAB pour permettre à des entreprises autochtones de se faire une place dans la chaîne d’approvisionnement nucléaire.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement des PRM et des tPRM canadiennes sont soutenues par une nouvelle génération d’ingénieurs, de techniciens et de personnes de métier qualifiées avec une participation égale de femmes et une importante présence de peuples autochtones, surtout dans les PRM hors réseaux déployés à proximité des collectivités autochtones.