Contenu de la page principale

L'International Union of Operating Engineers (IUOE)

Logo de L'International Union of Operating Engineers (IUOE)

APERÇU

L’International Union of Operating Engineers est un syndicat progressiste et diversifié qui représente les travailleurs d’un vaste éventail de catégories professionnelles. Nos 55 000 membres, provenant de 17 syndicats locaux du Canada, participent à la construction de l’infrastructure du pays, à la production des ressources canadiennes et à la prestation des soins de santé et services communautaires essentiels depuis 1896.

Nos membres bâtissent et façonnent la silhouette du Canada. Nos spécialistes construisent des routes, des écoles, des hôpitaux, des pipelines, des centrales solaires et éoliennes et bien d’autres choses encore. C’est avec fierté que nous avons servi le secteur nucléaire canadien. Nous croyons fermement à l’utilisation des petits réacteurs modulaires (PRM) comme source d’énergie propre, sécuritaire et abordable, comme définie par la Déclaration de principes.

Le développement et le déploiement de diverses technologies de PRM au Canada renforceront notre économie et protègeront notre environnement en plus de l’améliorer. La construction, la fabrication et la distribution de PRM créeront beaucoup de possibilités d’emplois pour les travailleurs canadiens, surtout les femmes, les peuples autochtones et les minorités visibles. Les PRM pourraient aider des milliers de travailleurs de métier canadiens hautement qualifiés en leur proposant dès aujourd’hui des formations d’apprentis et des emplois, en plus d’ouvrir des perspectives d’avenir.

En tant que représentants syndicaux, nous fournirions une main-d’œuvre uniforme et stable pour le développement et la maintenance des PRM au Canada. En Ontario, nous avons des travailleurs prêts à œuvrer dans le secteur nucléaire. Ils ont acquis les compétences et la formation requises pour travailler sur des réacteurs nucléaires dans le cadre des projets de réfection nucléaire de la province et sont prêts à développer et construire des PRM.

Nous avons travaillé avec des intervenants et tous les paliers du gouvernement pour garantir la construction, la fabrication et la distribution de PRM et nous continuerons de le faire. Nous nous assurerons que les PRM sont construits par les travailleurs les plus aptes et qualifiés du Canada. Cela sera possible, en partie, par la mise en place de plans de perfectionnement de la main-d’œuvre soutenant l’embauche et la formation de travailleurs locaux et de groupes sous-représentés, comme les femmes, les peuples autochtones et les minorités visibles, ainsi que la formation d’apprentis et des investissements socio-économiques essentiels dans les communautés locales.

Aussi, nous sommes d’avis que les PRM pourraient être un investissement dans l’énergie propre et un moyen de parvenir rapidement à un avenir à faibles émissions de carbone au Canada. Unis en tant que partenaires dans « Équipes Canada », nous travaillerons avec tous les intervenants pour encourager l’investissement dans cette technologie et son déploiement. Les PRM constituent une possibilité d’investissements intéressante pour nos fonds de pension, ainsi que pour d’autres investisseurs qui comprennent leur valeur comme source d’énergie sécuritaire à faibles émissions de carbone. L’IUOE comprend les possibilités et le potentiel d’investir l’argent des fonds de retraite de nos membres dans ce genre de projet.

En raison de la pandémie de COVID-19, le Canada est confronté à de nombreuses difficultés sociales, économiques et d’emplois. Les PRM pourraient apporter des avantages substantiels aux économies locales. Plusieurs provinces canadiennes ont fait part de leur intérêt à participer au développement des technologies de PRM, notamment l’Alberta, l’Ontario, le Nouveau-Brunswick et la Saskatchewan, puisque les PRM aideront à relancer leurs économies, en plus de fournir une source d’énergie propre, sécuritaire et abordable. Ces provinces, surtout l’Ontario, possèdent déjà des infrastructures et une main-d’œuvre en place pour soutenir les PRM.

Les PRM seraient essentiels pour promouvoir l’énergie propre dans le nord du Canada et dans les activités industrielles, comme l’exploitation minière. La polyvalence des PRM peut fournir de l’énergie et améliorer l’efficacité énergétique dans les collectivités éloignées, surtout dans les environnements arctiques vulnérables. De plus, en tant que source d’énergie à faibles émissions de carbone abordable, les PRM pourraient être utilisés pour alimenter les collectivités du nord pendant des décennies, et ce avec peu de maintenance et d’entretien.

Selon Statistique Canada, presque toute l’électricité dans le nord du Canada est produite à partir de diesel, comptant pour près de la moitié de l’utilisation de diesel au pays. Les PRM pourraient réduire la dépendance à la production d’électricité au diesel et au charbon, surtout au Nunavut, qui est complètement hors réseau et dépendant du diesel. Les PRM seraient utiles au développement des ressources dans le nord comme source de production d’électricité durable et responsable pour leurs installations et opérations.

Le secteur du pétrole et du gaz du Canada est une autre possibilité intéressante. Les PRM aideraient le gouvernement du Canada à respecter ses engagements environnementaux dans le secteur, tout en garantissant la croissance du secteur et l’exportation de pétrole et de gaz sur le marché. En installant un PRM au Fort McMurray, l’impact environnemental des sables bitumineux serait énormément réduit.

À notre avis, le Canada possède les éléments clés pour assurer la réussite des PRM : une main-d’œuvre qualifiée, y compris des travailleurs de métier et des ingénieurs, la capacité à fournir du matériel et des composants et un accès facile pour l’expédition des exportations. La réussite dépendra du développement et du déploiement en temps opportun de l’infrastructure requise pour soutenir la fabrication et la production de la technologie. il faudra également veiller à ce que les projets de PRM, comme celui proposé par Arc Nuclear, soient appuyés par tous les paliers de gouvernement et entièrement financés.

Nous travaillons avec l’industrie et les intervenants du gouvernement pour faire progresser et améliorer le soutien des PRM. Nous sommes impatients de voir commencer le développement et la mise en œuvre des PRM au Canada durant la prochaine décennie. Nous continuerons d’offrir aide et soutien, lorsque possible, pour progresser vers cet objectif.

ACTIONS

POLITIQUE, LÉGISLATION ET RÉGLEMENTATION
Plan d’action du Canada sur les PRM – Main d’œuvre
ÉTAT : EN COURS
IU01

Réponds aux recommandations de la Feuille de route canadienne pour les PRM : 4, 5, 39

ACTION

L’IUOE, avec d’autres partenaires d’Équipes Canada, développera un plan d’action qui reconnaît le rôle essentiel de la main-d’œuvre et des plans de perfectionnement de la main-d’œuvre pour le développement et le déploiement des PRM.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • Un plan d’action reconnaissant le rôle essentiel de la main-d’œuvre et des plans de perfectionnement de la main-d’œuvre pour le développement et le déploiement des PRM sont élaborés.
  • La future main-d’œuvre qualifiée en PRM est diversifiée. Les candidatures des femmes, des jeunes, des minorités et des peuples autochtones sont reconnues de façon équitable.
  • Des initiatives de perfectionnement de la main-d’œuvre soulignent l’importance des formations d’apprentis et de l’embauche locale pour les PRM.
  • Promouvoir l’investissement canadien dans les PRM.
CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Participation de la main-d’œuvre dans la promotion et le développement des PRM
ÉTAT : EN COURS
IU02

Réponds aux recommandations de la Feuille de route canadienne pour les PRM : 11, 12, 24, 39, 41, 46, 53

ACTION

L’IUOE continuera de collaborer avec d’autres intervenants, y compris tous les paliers du gouvernement, l’industrie et des organisations syndicales, afin de mener des consultations sérieuses et de promouvoir l’investissement dans les PRM ainsi que leur développement et leur déploiement en temps utile.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • Des résultats positifs sont obtenus dans le financement et l’établissement d’échéances pour le développement et le déploiement des PRM.
  • Une main-d’œuvre qualifiée et organisée est déployée pour construire, fabriquer, distribuer et exploiter les PRM.
  • Des investissements sont réalisés, y compris potentiellement par le biais de nos fonds de pension, pour soutenir le développement des PRM.
CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Promotion de la diversité et de l’inclusion dans une future main-d’œuvre des PRM
ÉTAT : EN COURS
IU03

Réponds aux recommandations de la Feuille de route canadienne pour les PRM : 38, 39, 53

ACTION

L’IUOE continuera de déployer des efforts pour promouvoir la diversité et l’inclusion dans une future main-d’œuvre des PRM, par le biais d’initiatives, notamment des plans de perfectionnement de la main-d’œuvre et d’avantages communautaires qui soutiennent la formation, les stages et l’embauche de femmes, de jeunes, de minorités et de peuples autochtones.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • La future main-d’œuvre qualifiée en PRM est diversifiée. Les candidatures des femmes, des jeunes, des minorités et des peuples autochtones sont reconnues de façon équitable.
  • Des plans et des ententes sont établis pour promouvoir la formation, les stages et l’embauche de travailleurs canadiens, surtout des femmes, des jeunes, des minorités et des peuples autochtones, comme future main-d’œuvre des PRM.
  • Des initiatives, comme « Parité d’ici 30 » sont réalisées pour la promotion d’un effectif diversifié et inclusif.