Contenu de la page principale

IPM Integrated Project Management Inc.

Responsive image

APERÇU

IPM est une entreprise canadienne certifiée, appartenant à des femmes et à des Autochtones, qui fournit des services de conseil aux bandes des Premières nations, aux organisations de développement économique, aux gouvernements fédéral et provinciaux et au secteur privé. L'entreprise est présente au Canada depuis 20 ans, les sept dernières années ayant été consacrées au secteur des services publics et de l'énergie. Notre siège social est situé en Ontario et nous avons des représentants en Alberta, en Saskatchewan et en Nouvelle-Écosse. Nous sommes fiers que notre entreprise contribue à l'économie canadienne en proposant des méthodes de gestion de projet et des plans de mise en œuvre très qualifiés, de solides rapports de recherche qualitative et quantitative, des conseils stratégiques, la coordination de partenariats stratégiques en matière de commerce international et la liaison entre les bandes des Premières nations et l'industrie et les gouvernements. Pour chaque projet, nous constituons une équipe de consultants experts afin d'obtenir les meilleurs résultats pour nos clients. Les associés d'IPM comprennent des experts en génie électrique et en contrôle de projets P6, des chefs de projets ainsi que des spécialistes en ressources humaines, en prospection de clientèle et en commerce international.

Notre première implication dans le secteur des services publics a commencé avec SaskPower. Nous avons soutenu divers services dans le cadre du processus de changement organisationnel en supprimant les obstacles entre ces services en matière de contrats de construction. En enseignant et en soulignant la valeur de la gestion de projet à divers services interdépendants, tels que la gestion des actifs, le service juridique, les achats, l'ingénierie et la gestion de la construction, nous avons pu réaliser la transition d'une organisation fonctionnelle à une organisation structurée très matricielle. IPM a ensuite transmis la discipline à un entrepreneur clé de ce service public.

Récemment, en travaillant avec le marché ontarien, IPM s'est engagée davantage auprès des collectivités autochtones, dont certaines possèdent et exploitent des installations de production dans le réseau ontarien.

En raison de l'expérience d'IPM dans le domaine des services publics, les collectivités (autochtones et autres) font appel à nous pour les aider dans le cadre du programme de renouvellement du marché. Grâce à ces marchés prioritaires, il est devenu très évident qu'en fin de compte, le programme des PRM sera un élément clé des nouvelles structures qui sont planifiées et mises en œuvre au pays, aux États-Unis et dans le monde.

IPM estime que le développement de l'industrie des PRM sera difficile dans les zones géographiques qui en ont le plus besoin. Par exemple, la communication avec les collectivités du Nord et éloignées du Canada. Les relations existantes et croissantes d'IPM seront nécessaires pour aider, grâce aux à l'éducation et la communication, à établir un dialogue important avec nos collectivités autochtones et les dirigeants des Premières nations.

En outre, il est évident que la communauté mondiale a reconnu les PRM comme étant susceptibles de réduire les gaz à effet de serre (GES). Au Canada, de nombreux exploitants de production d'électricité régis par les provinces sont prêts ou s'apprêtent à faire des demandes dans le cadre des programmes de PRM financés par le gouvernement fédéral.

IPM comprend le besoin et la vision mondiaux. Nous travaillons avec les collectivités des Premières nations en ce qui concerne la production d'énergie verte, qu'elle soit solaire ou hydroélectrique. Nous comprenons la relation avec la terre, l'eau et l'air auxquels nos peuples autochtones sont attachés au quotidien. C'est cette relation qui a encouragé diverses collectivités à adopter l'énergie « verte ».

Cependant, l'énergie nucléaire à grande échelle et ses incidents historiques ont convaincu la culture autochtone que le nucléaire n'est pas une solution. En essayant de suivre le rythme du nucléaire, la vision de l'énergie nucléaire se concrétise de plus en plus clairement. Des centrales nucléaires plus petites sont plus appropriées et ces centrales permettront de faire face aux nombreux risques historiques graves associés aux projets nucléaires à grande échelle. En outre, la recherche et les nouvelles technologies indiquent que grâce aux PRM, ces risques sont pratiquement éliminés ou que leur impact a été maîtrisé.

Nos collectivités des Premières nations canadiennes voudront être informées de tous les aspects du risque et de la remise en état et de réhabilitation afin de déterminer s'il y aura des occasions économiques, sans dommage potentiel pour nos terres, nos eaux, notre air ou notre culture. Par ailleurs, bien qu'elles soient intéressées par les accords économiques, elles n'approuveront pas les programmes de PRM sans avoir l’assurance et la certitude que cette forme de technologie nucléaire n'entravera pas leur mode de vie.

En fin de compte, l'acceptation de l'énergie nucléaire sera obtenue par l'éducation. La technologie des micro-PRM pourrait être le moyen de permettre l’établissement de la confiance au sein de notre culture autochtone canadienne.

L'élaboration de la feuille de route des PRM au Canada a ouvert à l'industrie nucléaire canadienne la voie de la réussite, avec plus de 50 recommandations à l'intention de tous les partenaires habilitants essentiels. IPM estime qu'elle peut se joindre à nous en tant que partenaire habilitant, car nous pourrions avoir des possibilités de développement régional dans le Nord et permettre un dialogue constructif avec les collectivités autochtones et nordiques sur la résolution des principaux défis énergétiques.

IPM peut soutenir ce plan d'action :

  • grâce à ses zones d'influence. IPM pourrait bien être en mesure de soutenir le déploiement de technologies de micro-PRM au Canada au sein d'une collectivité des Premières nations.
  • grâce à son expertise dans les domaines de développement commercial, IPM peut fournir des données de recherche en identifiant les occasions économiques pour nos Premières nations grâce à des études sur les fuites de capitaux qui permettront de déterminer la capacité des Autochtones à travailler dans l'industrie nucléaire ainsi que de développer des programmes de formation à l'avance, afin que les individus soient prêts à entrer sur ce marché.
  • en travaillant avec les collectivités des Premières nations afin de recueillir des commentaires qui leur permettront d'influencer les normes nationales et de garantir les investissements dans l'avenir du Canada.
  • en recherchant les occasions d'intégrer les micro-PRM à d'autres sources d'énergie propre, et à des technologies et applications de stockage afin d'accélérer l'avenir à faible émission de carbone du Canada.
  • en contribuant à la diversité et à la représentation dans l'industrie nucléaire par une plus grande inclusion des femmes, des communautés minoritaires et des jeunes. IPM explorera les possibilités de partenariats économiques significatives et à long terme avec les collectivités autochtones, rurales, éloignées et nordiques.
  • Soutenir les activités complémentaires décrites dans le chapitre de chaque partenaire.

ACTIONS

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Relations avec les autochtones
ÉTAT : EN COURS
IP01

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 43, 53

ACTIONS

  • Fournir des informations pour assurer une meilleure collaboration avec nos collectivités des Premières nations
  • Fournir des commentaires à RNCan
  • Fournir une formation aux collectivités afin de s'assurer qu'elles disposent des compétences nécessaires pour participer à des projets de PRM à un niveau supérieur à celui de la main-d'œuvre ou du travail sur le terrain.
  • Faire une demande de financement fédéral.

RÉSULTATS ATTENDUS

  • La participation des autochtones est encouragée
  • Soutenir l'ouverture des communications avec les collectivités autochtones, maintenant ainsi leur intérêt à participer en aidant RNCan à inclure leurs commentaires et leurs préoccupations
  • Renforcement du contenu autochtone dans les projets et les exploitations
  • Permettre aux consultants des petites entreprises de maintenir la communication avec les dirigeants autochtones, d'échanger des informations au besoin pour appuyer l'initiative de RNCan sans entraver sa capacité à générer des revenus.
POLITIQUE, LÉGISLATION ET RÉGLEMENTATION
Techniques
ÉTAT : EN COURS
IP02

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : S.O.

ACTIONS

Suivre les développements et les choix des entrepreneurs pour le déploiement de la technologie des PRM

RÉSULTATS ATTENDUS

Apporter une contribution qui influencera la conception et, espérons-le, les normes nationales. Il est évident que les normes multiples dans d'autres domaines des secteurs des services publics créent des problèmes et des inefficacités sur d'autres marchés tels que le transport et la distribution.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Communications, relations avec les Autochtones
ÉTAT : EN COURS
IP03

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 40, 43, 53

ACTIONS

  • Fournir des informations aux principaux dirigeants autochtones afin qu'ils puissent être mieux informés avant le lancement officiel du processus d'engagement
  • Examiner les propositions de projets, les demandes de propositions du gouvernement, les demandes d'informations, etc.
  • Élaborer une stratégie d'engagement des autochtones (Financement requis)

RÉSULTATS ATTENDUS

  • Donner la confiance nécessaire pour poser les bonnes questions et divulguer tout moyen utile pour créer un engagement plus réceptif
  • Veiller à ce que le texte des documents soit clair et qu'il s'adresse aux chefs de bande, aux conseils et aux chefs.
  • La base pour obtenir l'adhésion des chefs de bande, des chefs et des collectivités des Premières nations au concept et au projet.
  • Crée la confiance et l'inclusion et réduit le délai d'approbation des projets. Montrer que l'industrie se soucie des opinions de la collectivité et donne aux Premières nations une voix dans le projet et leur avenir.

IPM a commencé à s'engager auprès d'une collectivité. Compte tenu de sa petite taille, IPM ne peut pas déployer d'efforts et de ressources supplémentaires sans aide financière.

PARTENARIATS ET MARCHÉS INTERNATIONAUX
Soutien aux projets
ÉTAT : À VENIR
IP04

Répond aux recommandations de la Feuille de route des PRM : S.O.

ACTIONS

  • Élaborer un rapport sur les pratiques exemplaires en matière de technologie de micro-PRM dans d'autres pays et sur la façon dont le gouvernement et l'industrie ont travaillé avec les citoyens et les collectivités locales.

Partenariat international

  • Nous pouvons organiser des réunions entre des ministères non canadiens, des associations industrielles, des entreprises, des universités, des centres de recherche et d'autres centres scientifiques.(Financement requis)

RÉSULTATS ATTENDUS

  1. Croissance économique attribuable au secteur nucléaire international des PRM
  2. Diversification du commerce
  3. Développement des compétences et des connaissances nécessaires au marché du travail canadien et autochtone
  4. Inclusion sociale et économique
  5. Réduction des risques
  6. Transfert de technologie