Contenu de la page principale

GE Hitachi Nuclear Energy (GEH)

Responsive image

Overview

Historique et héritage

GE Hitachi Nuclear Energy (GEH) est un des principaux fournisseurs mondiaux de réacteurs avancés, de combustibles et de services nucléaires. L’alliance nucléaire mondiale créée par GE et Hitachi combine l’expertise de GE en matière de conception et son historique de livraison de réacteurs, de combustibles et de services avec l’expérience éprouvée d’Hitachi en matière de construction modulaire avancée.

En tant que l’un des premiers fabricants d’équipements d’origine (FEO) de réacteurs, GE a joué un rôle essentiel dans l’ingénierie, la conception, l’approvisionnement, la fabrication et la construction de plus de 80 centrales nucléaires dans le monde. Ensemble, ces centrales fournissent plus de 70 GW d’électricité. GE a construit le réacteur à eau bouillante (REB) de 30 MWe à Vallecitos, en Californie, en tant que prototype en seulement deux ans, recevant la première licence d’énergie atomique de la Commission américaine de l’énergie atomique. En 1957, ce réacteur est devenu la première centrale nucléaire privée à fournir de l’électricité au réseau. Ensuite, GE a construit le REB 1 de Dresde de 180 MWe, la première centrale nucléaire commerciale privée.

Aujourd’hui, GE est impliquée dans toutes les facettes du secteur de l’énergie. La société conçoit et fabrique des turbines à gaz et éoliennes de pointe, des équipements de qualité énergétique, des technologies de production d’énergie nucléaire et des technologies de transmission et de distribution. GE reconnaît la nécessité d’une plus grande décarbonisation et continuera à participer à la transformation de la décarbonisation. GE est fermement convaincue que l’énergie nucléaire – et plus particulièrement les PRM – doit jouer un rôle essentiel dans cette transformation.

Plus tôt cette année, GE a annoncé son objectif d’atteindre la neutralité carbone dans le cadre de ses activités d’ici 2030. Comptant plus de 1 000 installations réparties dans le monde, y compris des usines, des emplacements d’essais, des entrepôts et des bureaux, l’ampleur de l’empreinte de fabrication industrielle de GE signifie que l’atteinte de son objectif représentera une réduction importante des émissions de gaz à effet de serre.

Objectif

Basée à Wilmington, en Caroline du Nord, GE Hitachi exploite des installations à Wilmington, à San Jose, en Californie, à Vallectios, en Californie et à Morris, dans l’État de l’Illinois. Global Nuclear Fuel (GNF), une entreprise commune dirigée par GE, exploite des installations de fabrication de combustible à Wilmington et à Kurihama, au Japon. GNF, par le biais d’une entreprise commune avec ENUSA, commercialise du combustible pour les usines en Europe qui est fabriqué dans une installation à Juzbado, en Espagne.

Pour soutenir le parc d’exploitation, GEH est guidée par les principes fondamentaux qui comptent le plus pour ses clients : sûreté opérationnelle, performance des centrales, réduction des doses, prolongation de la durée de vie, gestion des actifs à long terme et gestion des arrêts.

GEH propose diverses technologies nucléaires, notamment les REB à l’échelle du gigawatt (ABWR et ESBWR), le réacteur rapide avancé au sel PRISM de 4e génération et le petit réacteur modulaire BWRX-300 novateur.

L’énoncé de mission de l’entreprise est tourné vers l’avenir : « Nous nous appuyons sur notre héritage, en innovant avec audace pour fournir au monde une énergie fiable et sans carbone. »

Technologie et innovation

Le BWRX-300 est un réacteur refroidi à l’eau, à circulation naturelle, de 300 MWe, doté de systèmes de sécurité passive, qui tire parti de la conception et de la base d’autorisation du réacteur ESBWR de GEH, certifié par la U.S. NRC. Grâce à une simplification spectaculaire de la conception, GEH prévoit que le BWRX-300 nécessitera des coûts d’investissement par MW nettement inférieurs à ceux d’autres modèles de réacteurs refroidis à l’eau ou de grands réacteurs nucléaires existants.

En s’appuyant sur la certification de la conception de l’ESBWR, en utilisant du combustible nucléaire sous licence et éprouvé, en intégrant des composants et des chaînes d’approvisionnement éprouvés et en mettant en œuvre des innovations de simplification, GEH est convaincu que le BWRX-300 peut devenir concurrentiel sur le plan des coûts par rapport à la production d’électricité à partir de centrales à gaz à cycle combiné et de plateformes d’énergie renouvelable.

Grâce à cette approche unique de la conception à coût donné, le petit réacteur modulaire BWRX-300 est bien placé pour aider le Canada à répondre à la demande croissante en énergie abordable, propre et sans carbone.

En 2020, GEH a présenté deux dossiers à la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN) pour l’examen de la conception du fournisseur (ECF) du BWRX-300. Les soumissions ont porté sur 14 des 19 domaines d’intérêt de l’ECF, notamment la description générale de l’usine, le système de contrôle et les installations, la recherche et le développement et le processus de conception. GEH salue le Canada et les États-Unis d’avoir signé un protocole de coopération historique visant à accroître l’efficacité réglementaire des examens des technologies des réacteurs avancés et des petits réacteurs modulaires. Cet effort permettra d’accélérer davantage le déploiement des PRM, tout en démontrant la nécessité d’une coopération internationale en matière de réglementation des PRM.

L’intérêt pour la technologie BWRX-300 s’est également accru à l’échelle mondiale. GEH a signé une entente de coopération avec Synthos Green Energy en Pologne, et a récemment entrepris les premières étapes relatives à l’octroi de licences pour le BWRX-300 en Pologne. En outre, GEH a conclu des PE pour examiner la faisabilité économique et technique de la construction potentielle de BWRX-300 avec Fermi Energia, en Estonie et ČEZ, en République tchèque. En outre, GEH est en pourparlers avec plusieurs intervenants et parties intéressées dans des pays développés et émergents qui travaillent à la réalisation des objectifs de réduction du carbone.

Engagement envers le Canada

GE est en exploitation au Canada depuis plus de 100 ans et possède aujourd’hui d’importantes installations de fabrication et des points de vente et de service à l’échelle du pays. L’entreprise investit dans l’innovation dans l’ensemble du pays en réunissant une expertise mondiale et une technologie de pointe pour relever les défis auxquels sont confrontées les entreprises au Canada et dans le monde entier. Le développement de chaînes d’approvisionnement localisées est une compétence essentielle de notre société et nous sommes résolus à optimiser le contenu en Ontario et à l’échelle du pays. Nous croyons que nos actions non seulement placeront le Canada en position d’atteindre ses propres objectifs en matière de PMR et de décarbonisation, mais positionneront également le pays en ce qui concerne le marché mondial des PRM pour lui permettre de devenir un précurseur en ce qui a trait à la technologie et à ses capacités de chaîne d’approvisionnement connexes.

En avril, GEH a effectué un webinaire avec l’Organization of Canadian Nuclear Industries (OCNI) à l’intention des fournisseurs canadiens souhaitant fournir du matériel, de l’équipement et des services à l’appui de la construction éventuelle du BWRX-300 au Canada. En novembre, GEH a participé à un webinaire organisé par le Conseil canadien pour le commerce autochtone (CCCA) afin d’encourager les entreprises autochtones à se joindre à notre effort. Au cours des prochains mois, GEH a l’intention d’organiser d’autres forums à l’intention des fournisseurs et prévoit d’inviter tous les fournisseurs canadiens souhaitant éventuellement fournir des biens et des services pour un projet lié au BWRX-300.

GEH a conclu des protocoles d’entente (PE) avec cinq sociétés canadiennes. Les PE conclus avec Aecon Nuclear, BWXT Canada Ltd., Hatch Ltd., Black & Veatch et Overland Contracting Canada Inc. (une société de Black & Veatch) constituent le fondement de l’établissement d’une chaîne d’approvisionnement canadienne pour appuyer la construction éventuelle du BWRX-300 et fournir des services et des composants futurs. Par l’intermédiaire des PE, GEH a l’intention de coopérer dans les secteurs comme la construction, l’ingénierie, la modularisation et la fabrication de composants en matière de sécurité. Ces cinq sociétés possèdent une grande expérience au sein de l’industrie nucléaire. Ce n’est que le début de nos efforts soutenus en vue d’optimiser le contenu canadien.

GEH est également en voie de mettre sur pied une entité juridique canadienne, ce qui nous permettra d’embaucher des talents locaux dans plusieurs disciplines pour assurer la réussite du projet dans la province de l’Ontario, tout en fournissant des emplois locaux bien rémunérés.

GET est honorée de faire partie de ce projet en vue d’établir le Canada comme chef de file mondial dans le marché des PRM et appuie pleinement le Plan d’action sur les PRM.

ACTIONS

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Initiatives visant à réduire les coûts en capital des PRM
ÉTAT : EN COURS
GEH01

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 38

ACTION

GE Hitachi Nuclear Energy adopte une approche unique de conception en vue de contrôler les coûts pour le petit réacteur modulaire BWRX-300. Nous nous employons à réduire les coûts en capital sur les composants, les structures et les techniques de construction. Le coût moyen actualisé de l’énergie du BWRX-300 visé rend celui-ci concurrentiel vis-à-vis des autres formes de production d’énergie.

GEH a identifié le Canada comme étant un marché potentiel important et nous avons fourni des renseignements au sujet de notre technologie en matière de services publics au Canada au moyen d’ententes de confidentialité.

RÉSULTATS ATTENDUS

Nous sommes résolus à innover de façon à réduire les coûts en capital, tout en conservant une technologie éprouvée qui permet de faire approuver des permis à faible risque.

Nous continuerons de travailler avec les services publics, les gouvernements et les parties concernées pour mettre à jour les progrès réalisés par rapport à nos activités de conception à coût donné.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Engagement auprès du régulateur
ÉTAT : EN COURS
GEH02

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 44

ACTION

En 2019, GEH s’est engagée auprès de la CCSN à faire l’objet d’un ECF des phases 1 et 2 combinées pour le BWRX-300. Notre première soumission à la CCSN a été présentée au début 2020.

GEH soutient et continuera de soutenir la CCSN et son travail auprès de l’U.S. NRC. Ces efforts devraient aider à accélérer le processus d’obtention des permis dans différents domaines potentiels, y compris celui des carburants, en fondant la conception sur les normes CEI par rapport à celles de l’IEEE et en utilisant une défense en profondeur fondée sur l’AIEA.

RÉSULTATS ATTENDUS

Continuer à travailler avec la CCSN sur le processus d’obtention des permis pour achever l’ECF.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Modèles de partenariats et d'affaires
ÉTAT : EN COURS
GEH03

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 46

ACTION

GEH a identifié le Canada comme étant un marché potentiel important. Nous avons signé des ententes de confidentialité avec plusieurs services publics canadiens, avons fourni des renseignements au sujet de notre technologie et avons participé à de nombreuses réunions et discussions.

Au début du mois d’octobre 2020, on a annoncé que GEH travaillerait en collaboration avec Ontario Power Generation (OPG) afin de faire avancer les options relatives au déploiement éventuel de petits réacteurs modulaires (PRM) en Ontario, dont le PRM BWRX-300 de GEH. Il s’agit d’une étape importante pour la concrétisation de la feuille de route des PRM au Canada. GEH fournira des renseignements détaillés sur le processus de conception, l’octroi de licences, l’établissement de calendriers et la passation de marchés qui aideront à éclairer OPG quant aux options relatives à l’emplacement d’un PMR en Ontario.

RÉSULTATS ATTENDUS

Nous poursuivrons ce processus et fournirons le prochain niveau d’information sur demande au sujet de la technologie en vue d’assurer le succès du Canada.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Voies de déploiement d'un parc
ÉTAT : EN COURS
GEH04

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 47

ACTION

En avril 2020, GEH a tenu un webinaire pour les fournisseurs canadiens qui souhaitaient fournir des matériaux, de l’équipement et des services en vue de soutenir la construction possible de BWRX-300 au Canada. GEH prévoit tenir d’autres forums à l’intention des fournisseurs. GEH a une longue histoire de construction de chaînes d’approvisionnement localisées et se réjouit de travailler avec des fournisseurs canadiens pour la prestation d’une vaste gamme de composants et de services.

GEH reconnaît la valeur que le talent canadien local peut apporter à l’élaboration du projet. Nous travaillons actuellement à l’embauche d’un « dirigeant canadien pour les PRM » établi en Ontario ainsi qu’à la création d’une entité juridique canadienne pour nos activités en matière de PRM. Ces mesures permettront d’accélérer le développement des PRM en embauchant des talents locaux, en discutant avec les intervenants locaux et en établissant un solide réseau de partenaires et en déterminant les fournisseurs essentiels.

Afin d’appuyer la construction d’une chaîne d’approvisionnement de PRM BWRX-300 au Canada, GEH a signé des protocoles d’entente avec des fournisseurs canadiens, Aecon Nuclear, BWXT Canada Ltd., Hatch Ltd., Black & Veatch et Overland Contracting Canada Inc., qui possèdent tous une expertise en génie, en approvisionnement, en fabrication et en construction.

Nous avons l’intention d’optimiser le contenu local pour que le Canada soit en position de répondre à ses propres besoins et de s’approprier une part importante du marché mondial des PRM en devenant un précurseur en ce qui a trait à la technologie et aux capacités de chaîne d’approvisionnement.

RÉSULTATS ATTENDUS

Nous continuerons d’identifier les principaux fournisseurs, de tenir des événements et des séances d’information et de constituer notre équipe de fournisseurs.

Nous nous attendons à ce que le directeur canadien soit embauché d’ici le 4e trimestre de 2020 et commence le processus d’intégration.

POLITIQUE, LÉGISLATION, ET RÉGLEMENTATION
Plan d'action du Canada sur les PRM, responsabilité nucléaire, changements climatiques, etc.
ÉTAT : À VENIR
GEH05

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 4, 6, 18

ACTION

GE Hitachi reconnaît la valeur d’un cadre de politique solide pour le secteur nucléaire. GEH s’engage à collaborer de façon proactive avec les décideurs canadiens de tous les ordres de gouvernement afin de partager sa technologie et son expertise du marché mondial. En outre, l’entreprise s’efforce de soutenir les décideurs dans leurs efforts pour adapter l’environnement réglementaire en matière de responsabilité nucléaire et d’élaboration de programmes d’énergie propre.

RÉSULTATS ATTENDUS

GEH continuera de faire participer les décideurs et de fournir des renseignements afin que les décisions soient éclairées par des données solides sur la technologie, notamment sur les questions liées aux coûts, à la sécurité et au rendement.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Mobilisation des Autochtones; Programmes de recherche; Favoriser la diversité de la main-d'œuvre future des PRM
ÉTAT : EN COURS
GEH06
GEH07
GEH08

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 10, 13, 39

ACTION

Mobilisation des Autochtones

GE Hitachi s’engage à soutenir les services publics et les gouvernements en participant à un dialogue bilatéral significatif avec les communautés autochtones sur la technologie des PRM de GE.

GE Hitachi cherchera des possibilités d’intégrer des fournisseurs autochtones à la chaîne d’approvisionnement du BWRX-300.

GEH est en pourparlers avec le Conseil canadien pour le commerce autochtone (CCCA) sur les possibilités et les façons dont nous pourrions nous associer. Nous avons organisé un événement en novembre pour les fournisseurs en collaboration avec le CCCA afin d’amorcer le processus de partenariat avec la communauté d’affaires autochtone.

Programme de recherche national pour le développement des PRM

GE Hitachi étudiera les possibilités de collaboration en matière de recherche sur la technologie des PRM avec des organismes universitaires canadiens.

Promouvoir la diversité dans la main-d’œuvre future des PRM

GE Hitachi est signataire de « Égalité d’ici 2030 » dans le cadre de la rencontre ministérielle sur l’énergie propre.

RÉSULTATS ATTENDUS

Des relations positives sont établies avec les groupes autochtones.

GEH continuera à comprendre les points de vue, les préoccupations et les priorités des Autochtones en matière de PRM.

Les entreprises autochtones ont la possibilité de participer au déploiement des PRM et d’en tirer des avantages économiques.

Les capacités sont renforcées chez les dirigeants et la main-d’œuvre de la prochaine génération, y compris les jeunes, les femmes et les Autochtones.

La future main-d’œuvre des PRM est diversifiée et reconnaît équitablement les contributions des femmes, des jeunes, des minorités et des Autochtones.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Réoutiller les chaînes d'approvisionnement pour saisir la valeur des PRM à l'échelle mondiale
ÉTAT : EN COURS
GEH09

Réponse aux recommandations de la Feuille de route des PRM : 20

ACTION

GEH a organisé des séances d’information techniques pour les gouvernements de la Saskatchewan, du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario et le gouvernement fédéral. L’entreprise a fait part de son engagement envers sa technologie de PRM et des possibilités de travailler à l’établissement d’un groupe de fournisseurs locaux et d’une main-d’œuvre solide.

GE Hitachi bénéficie de l’empreinte mondiale de sa société mère, GE. Nous jouissons d’une vaste expérience à l’échelle mondiale et dialoguons actuellement avec les intervenants intéressés dans de nombreux pays qui envisagent de recourir aux PRM.

Nous sommes impatients de poursuivre le dialogue avec les gouvernements pour discuter des possibilités à l’échelle mondiale.

RÉSULTATS ATTENDUS

Nous continuerons à rechercher des possibilités d’engagement avec les gouvernements provinciaux et territoriaux intéressés. Nous serions heureux de pouvoir mieux comprendre et discuter des ressources spécifiques au sein des provinces et territoires clés, et de la façon dont nous pourrions soutenir ces ressources. Nous serions également heureux de pouvoir discuter d’autres moyens de collaboration internationale dans les provinces et territoires clés.