Contenu de la page principale

Le Forum des PDG sur les PRM

Bruce Power logo

Aperçu

Le Forum des PDG sur les PRM en vue de l’alignement de l’industrie

Créé en 2019, le Forum des PDG sur les PRM est le fruit d’une collaboration entre les principales sociétés d’électricité de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la Saskatchewan. Le forum est composé des PDG de Bruce Power, d’Énergie Nouveau-Brunswick (NB), d’Ontario Power Generation (OPG), de SaskPower, du Groupe des propriétaires de CANDU (GPC) et de l’Association nucléaire canadienne (ANC). Il a pour objectif de parvenir à un alignement de l’industrie sur un cadre pour une stratégie coordonnée et optimisée en matière de développement et de déploiement des PRM au Canada.

OPG, Bruce Power, Énergie Nouveau-Brunswick et SaskPower produisent plus de 31 000 MW d’électricité et emploient directement plus de 20 400 personnes.

Les services publics travaillent en partenariat pour permettre à l’énergie nucléaire – et aux PRM innovants – de jouer un rôle clé dans l’avenir à faibles émissions de carbone du Canada et du monde. La feuille de route du Canada sur les PRM a ouvert la voie à la réussite, et les membres du Forum des PDG sur les PRM travaillent de concert à faire du Canada le leader mondial dans ce domaine de l’innovation en matière de haute technologie afin de consolider les emplois, la propriété intellectuelle et les chaînes d’approvisionnement sur le marché mondial. Ils respectent également les engagements pris en matière de changement climatique et d’énergie propre tout en multipliant les possibilités de développement régional et en favorisant un dialogue constructif avec les collectivités nordiques et autochtones sur les questions liées à l’énergie dans les régions éloignées.

Le Forum des PDG sur les PRM est soutenu par un groupe de travail des PDG sur les PRM qui a établi la stratégie unifiée du Canada en vue de poursuivre le développement de cette technologie. Parmi les partenaires de ce groupe de travail figurent OPG, Bruce Power, Énergie NB, SaskPower ainsi que les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), l’ANC et le GPC. Les LNC sont un partenaire clé dans la stratégie pour une démonstration et un déploiement réussis des PRM.

Soutien au protocole d’entente provincial

En 2019, les premiers ministres provinciaux de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et de la Saskatchewan ont signé un protocole d’entente (PE) pour collaborer au développement des PRM. Afin de soutenir cette importante initiative, le Forum des PDG sur les PRM a formé un sous-groupe du protocole d’entente interprovincial pour s’assurer que les provinces disposent du soutien nécessaire pour faire avancer les activités prévues par ce protocole. OPG, Énergie NB, SaskPower, Bruce Power et l’ANC sont les parties qui contribuent au sous-groupe du protocole d’entente interprovincial. Le sous-groupe collabore étroitement avec les représentants des ministères provinciaux pour mener à bien les études de faisabilité et autres livrables convenus dans le cadre du protocole d’entente.

Collaboration avec les partenaires de l’industrie

En plus de soutenir le Forum des PDG sur les PRM, le groupe de travail des PDG sur les PRM joue un rôle essentiel pour d’autres entités industrielles collaboratives. Parmi celles-ci, on peut citer les suivantes :

  • les membres du groupe de travail des PDG sur les PRM sont les fondateurs du Forum sur la technologie des PRM du GPC (SMRTF). Le SMRTF est composé de membres fondateurs ainsi que d’observateurs. Son mandat et ses activités sont détaillés dans un chapitre séparé du plan d’action du GPC.
  • outre Cameco, les membres du groupe de travail font également partie du comité directeur et supervisent le Secrétariat pour les PRM de l’industrie nucléaire canadienne, lequel a été créé au début de 2020 dans le cadre d’un partenariat entre l’ANC et le GPC. Ce partenariat a été établi afin de collaborer avec des partenaires habilitants, de coordonner, de suivre et de documenter les progrès réalisés dans la mise en œuvre des recommandations de la feuille de route pancanadienne sur les PRM.
  • le groupe de travail des PDG sur les PRM participe également au groupe de pilotage du plan d’action du Canada.

Grâce aux diverses collaborations et initiatives des groupes industriels, les membres du Forum et du groupe de travail des PDG sur les PRM continuent de jouer un rôle essentiel en travaillant de concert avec d’autres partenaires habilitants, afin d’apporter des solutions aux priorités centrales influençant le succès des PRM, notamment :

  • des mesures de partage des risques pour les premiers réacteurs commerciaux (par le biais de discussions avec le gouvernement fédéral et les provinces respectives);
  • des initiatives visant à réduire les coûts d’investissement liés aux PRM (par le biais de discussions avec les fournisseurs de PRM);
  • l’engagement et l’efficacité sur le plan de la réglementation (par le biais du programme des affaires réglementaires du GPC);
  • l’approvisionnement en carburant (par le biais du comité d’approvisionnement en carburant);
  • la gestion des déchets (par le biais du Forum sur le leadership en matière de déchets radioactifs du GPC);
  • la responsabilité nucléaire (par l’intermédiaire de l’équipe de travail du GPC sur la responsabilité nucléaire);
  • l’engagement des Autochtones et du public (par le biais des activités des services publics, de la CCSN et de RNCan);
  • la sécurité nucléaire (par le biais de l’équipe de travail du GPC sur la sécurité des PRM).

Ces priorités sont multidimensionnelles et de nature complexe. Les partenaires habilitants d’Équipe Canada, notamment les services publics et les propriétaires-exploitants, les gouvernements fédéral et provinciaux et d’autres, ont répondu à l’appel à l’action de la feuille de route sur les PRM. L’évolution des partenariats et le partage des contributions sont essentiels à l’élaboration d’une stratégie visant à soutenir des priorités telles que le partage des risques pour les premiers PRM commerciaux, le partage des risques liés à la gestion des déchets et les coûts associés au cycle de vie, la sécurité de l’approvisionnement en carburant, la préparation des sites pour les démonstrations de PRM, et d’autres encore.

Le Forum des PDG sur les PRM s’engage à travailler en partenariat afin de s’aligner sur les mesures appropriées et de fournir le point de vue de l’industrie sur les changements à apporter en matière de politique et de réglementation, tout en renforçant la confiance et les capacités et en préservant la confiance des Canadiens dans la sûreté de l’industrie nucléaire, afin de permettre aux PRM de contribuer à la réalisation de l’engagement du Canada d’atteindre la cible de zéro émission nette d’ici 2050.

Approbation et soutien des principes du plan d’action

En agissant ensemble et dans chacune des administrations, en s’unissant au sein de l’Équipe Canada, en tirant parti des vastes capacités du Canada, les membres du Forum des PDG sur les PRM approuvent les principes du plan d’action du Canada sur les PRM. Les producteurs d’électricité nucléaire de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick, ainsi que SaskPower et les LNC, ont ouvert la voie à la démonstration et au déploiement commercial de l’énergie nucléaire issue des PRM, qui peut à la fois fournir une énergie propre, faire croître l’économie et créer de nouvelles opportunités commerciales.

Approche intégrée pour le développement et le déploiement des PRM au Canada

Comme l’indique la feuille de route pancanadienne sur les PRM, ces derniers couvrent un large éventail de niveaux de puissance, de conceptions, de niveaux de maturité technologique et d’applications pour l’utilisateur final. Au Canada, ces applications s’étendent de la production traditionnelle sur réseau à la cogénération, en passant par l’industrie lourde, l’exploitation minière et les applications dans les collectivités éloignées.

Pour répondre à ce large éventail de besoins canadiens, les quatre sociétés d’électricité (SaskPower, OPG, Bruce Power et Énergie NB) travaillent ensemble et investissent depuis deux ans pour développer trois volets de projets sur les PRM. Les trois volets de projets permettront de réduire les émissions de carbone et de créer des opportunités de croissance pour les collectivités connectées au réseau (premier volet), de soutenir les progrès de la technologie nucléaire et les méthodes innovantes de réduction des sous-produits nucléaires (deuxième volet), et d’apporter une énergie propre et abordable aux collectivités et aux mines éloignées (troisième volet). Ces trois volets sont élaborés en parallèle, avec le même degré de priorité.

Le premier volet représente une opportunité pour le déploiement rapide au Canada des PRM de la taille du réseau. Des travaux sont en cours pour faire avancer la mise en place d’une flotte de PRM à l’échelle du réseau avec des technologies prêtes à être déployées, permettant ainsi la décarbonation des systèmes électriques. Ces derniers fourniront une production économique et fiable capable de répondre aux besoins des services publics pendant des décennies, tout en développant davantage la chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne. OPG, Bruce Power et SaskPower ont collaboré à l’examen des partenaires potentiels en matière de développement de la technologie PRM pour un réacteur sur réseau du premier volet qui pourrait d’abord être déployé sur le site de Darlington, en Ontario, en vue d’une première production d’électricité vers 2028. Profiter de la disponibilité des installations autorisées sur les sites de Darlington et de Bruce Power confirmerait l’avantage du Canada en tant que précurseur et soutiendrait la prochaine phase du développement de la technologie PRM du premier volet en Saskatchewan pour appuyer ses plans de décarbonation de l’électricité, avec la possibilité d’un déploiement de la technologie PRM au début des années 2030. L’avantage du précurseur réside en partie dans la capacité à maintenir et à développer la chaîne d’approvisionnement nucléaire du Canada, qui a été renforcée par la remise à neuf des réacteurs CANDU en Ontario.

Énergie NB continue de développer deux conceptions de réacteurs avancés dans le cadre du deuxième volet, avec un calendrier de déploiement prévu à son site de Point Lepreau au début ou au milieu des années 2030. Ces conceptions de PRM avancés apportent une multitude d’avantages supplémentaires tels que des niveaux de sûreté accrus, des conceptions simples et peu coûteuses et la possibilité de recycler efficacement leur propre combustible usé et de réduire les stocks actuels de combustible CANDU usé. Elles ont des capacités de cogénération pour une application potentielle avec l’industrie lourde, le dessalement ou la production d’hydrogène, des caractéristiques de suivi de charge supérieures pour soutenir la nature intermittente des formes renouvelables de production d’électricité, et présentent le potentiel d’un marché d’exportation important.

Le troisième volet concerne les microréacteurs modulaires qui peuvent être utilisés pour remplacer la production de diesel actuellement utilisée dans les régions éloignées pour l’exploitation minière et dans les collectivités éloignées du Nord pour la production de chaleur et d’électricité. Ils pourraient faire l’objet de démonstrations sur le(s) site(s) des Laboratoires Nucléaires Canadiens avec un premier projet qui devrait être achevé vers 2026. Des travaux de développement sont en cours pour un projet potentiel eVinci, et OPG soutient le projet Global First Power (GFP) qui a déposé la toute première demande de permis pour un PRM auprès de la CCSN.

Des montants importants d’investissements privés ont déjà été consacrés au développement des PRM qui peuvent être construits au Canada. Le Forum des PDG sur les PRM a élaboré, en collaboration, une approche intégrée décrivant dans quelle mesure la politique fédérale, le soutien financier et les mesures de réduction des risques sont nécessaires pour soutenir le développement et le déploiement de ces trois volets.

Tirer parti de la capacité nucléaire du Canada

Pour mettre en œuvre la vision du développement et du déploiement des PRM au Canada, le Forum des PDG sur les PRM tire parti des capacités et des talents extraordinaires du pays. Les membres du Forum travaillent avec les LNC, qui sont un partenaire clé dans la recherche et la démonstration de nouvelles technologies au Canada. Par exemple, le soutien des LNC à la recherche et au développement ainsi qu’à la qualification du combustible est un élément important du développement du deuxième volet dirigé par Énergie NB, et le fait que les LNC permettent les démonstrations du troisième volet sur les sites d’EACL constitue un avantage majeur pour le projet GFP. Les exploitants nucléaires s’engagent auprès de la Société de gestion des déchets nucléaires, car leur plan de gestion adaptative progressive pour l’élimination du combustible usé jouera également un rôle clé dans la légitimité sociale des PRM. Les entreprises de services publics nucléaires sont engagées auprès des entreprises polyvalentes de la chaîne d’approvisionnement nucléaire canadienne, représentées par l’Organisation des industries nucléaires canadiennes (OCNI), qui leur apportent leur soutien. En plus de soutenir l’exécution des travaux actuels de remise à neuf des réacteurs CANDU, les membres de l’OCNI continuent de collaborer avec les entreprises de services publics nucléaires pour apporter des solutions innovantes et sont prêts à soutenir le développement de l’industrie des PRM au Canada. De plus amples détails sur ces initiatives sont décrits aux chapitres respectifs des organisations associées.

Lien vers les chapitres sur les services publics dans le plan d’action

À la suite de ce chapitre sur le Forum des PDG sur les PRM dans le plan d’action, des chapitres individuels portant sur Ontario Power Generation, Bruce Power, Énergie Nouveau-Brunswick et SaskPower décrivent en détail les travaux importants et les mesures essentielles que chacun d’eux prend dans sa province respective pour faire progresser les PRM dans toutes les provinces et territoires du Canada. Ces chapitres fournissent un contexte et une spécificité supplémentaires aux travaux essentiels en cours et prévus pour faire des PRM une réalité. La collaboration des services publics par l’intermédiaire du Forum des PDG sur les PRM reste essentielle pour veiller à ce que le Canada déploie les PRM sur son territoire et à l’étranger avec une stratégie coordonnée et alignée, afin de tirer parti de l’immense capacité et de l’expertise du pays dans ce secteur.

Plusieurs recommandations ont été confiées à l’industrie ou aux services publics nucléaires canadiens et sont abordées dans les chapitres consacrés à Bruce Power, Énergie Nouveau-Brunswick, Ontario Power Generation et SaskPower. Toutefois, le Forum des PDG sur les PRM estime qu’une réponse commune est justifiée en reconnaissance de l’approche pancanadienne nécessaire pour la réussite. C’est pourquoi nous présentons ci-dessous les réponses conjointes des PDG des services publics à ces recommandations.

ACTIONS

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Initiatives visant à réduire les coûts d’investissement liés aux PRM
ÉTAT : EN COURS
CEOS01

Répond à la (aux) recommandation(s) de la feuille de route pour les PRM : 38

ACTIONS

Pour soutenir les initiatives visant à réduire les coûts d’investissement liés aux PRM, les membres du Forum des PDG sur les PRM étudient l’impact de divers paramètres dans les analyses de coûts, tels que l’économie de flotte et la fabrication avancée, soit deux des nombreuses approches susceptibles de réduire les coûts.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les plans de déploiement des services publics et des propriétaires-exploitants pour les trois volets de PRM progressent en vue de réduire les coûts d’investissement liés aux PRM. Les plans incluent la contribution des entreprises de la chaîne d’approvisionnement, des fabricants d’équipements d’origine (FEO), des entreprises d’ingénierie-approvisionnement-construction (IAC), des laboratoires nationaux et commerciaux et des prestataires de services.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Projets de démonstration des PRM
ÉTAT : EN COURS
CEOS02

Répond à la (aux) recommandation(s) de la feuille de route pour les PRM : 40

ACTIONS

Pour soutenir les projets de démonstration de PRM, le Forum des PDG sur les PRM se penche sur le potentiel d’une flotte pancanadienne de PRM, sur les moyens de partager les risques, de partager l’expertise et, éventuellement, de partager les coûts de futurs projets grâce à des modèles commerciaux potentiels. Ces travaux se poursuivront en 2021 et au-delà.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les projets de démonstration de PRM seront structurés afin de partager les risques, d’apporter de l’expertise, du jugement et de la crédibilité aux propositions de projet et aux plans d’affaires et éventuellement considérer le financement à coûts partagés.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Modèles de partenariats et d’affaires stratégiques
ÉTAT : EN COURS
CEOS03

Répond à la (aux) recommandation(s) de la feuille de route pour les PRM : 41

ACTIONS

Afin de soutenir les partenariats stratégiques et les modèles commerciaux, le Forum des PDG sur les PRM continuera à promouvoir et à aider les partenariats stratégiques pour démontrer les avantages des PRM.

RÉSULTATS ATTENDUS

Les propositions de démonstration ont une orientation plus claire et plus convaincante vers la commercialisation, car les propositions de projets représentent toute la gamme des partenaires facilitateurs essentiels nécessaires pour mettre les PRM sur le marché.

Les propositions de démonstration représentent une plus grande valeur dans la mesure où ils permettent un plus grand partage de l’expérience opérationnelle et des enseignements tirés entre les partenaires, et bénéficient ainsi des perspectives de multiples partenaires facilitateurs.

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Voies de déploiement de la flotte
ÉTAT : EN COURS
CEOS04

Répond à la (aux) recommandation(s) de la feuille de route pour les PRM : 42

ACTIONS

Le Forum des PDG sur les PRM continuera à soutenir l’initiative ou les initiatives du protocole d’entente (PE) provincial qui produiront :

  • un rapport de faisabilité sur les PRM
  • un plan de déploiement stratégique

RÉSULTATS ATTENDUS

Les divers résultats du protocole d’entente renforceront l’importance d’une approche de gestion de flotte pour un déploiement à long terme dans les provinces et territoires et les marchés domestiques afin de tirer parti de ses avantages, tels que les économies des multiples et autres synergies (par exemple, types de combustible communs et formation).