Contenu de la page principale

Déclaration de principes

Les petits réacteurs modulaires (PRM) pourraient être une source d'énergie propre, sécuritaire et abordable, qui ouvre des débouchés à un avenir résilient, faible en carbone, et permet d’importants avantages au Canada et aux Canadiens tout en soutenant la réconciliation avec les peuples autochtones en tant que partenaires habilitants essentiels.

Les marchés du monde entier signalent la nécessité d'une énergie nucléaire plus petite, plus simple et moins chère. En parallèle, des experts internationaux nous disent qu'une plus grande capacité d'énergie nucléaire, ainsi qu'une gamme complète de technologies à faibles émissions de carbone, sont nécessaires pour lutter contre les changements climatiques mondiaux et atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone fédéraux, provinciaux et territoriaux pour 2030 et 2050.

C’est pourquoi nous travaillons ensemble pour permettre à l’énergie nucléaire, en particulier aux PRM, de jouer un rôle clé au Canada et dans l’avenir mondial à faibles émissions de carbone. La Feuille de route canadienne des PRM nous indique la voie du succès, avec plus de 50 recommandations à tous les partenaires habilitants essentiels.

Nous nous unissons pour faire du Canada un chef de file mondial et un partenaire recherché dans ce domaine d'innovation de haute technologie. Pour le Canada, cela pourrait signifier ancrer les emplois, la propriété intellectuelle et les chaînes d'approvisionnement ici dans un marché mondial estimé à plus de 150 milliards de dollars d'ici 2040. En plus d'aider à respecter nos engagements en matière de changement climatique et d'énergie propre, cela pourrait également renforcer la position du Canada en tant que chef de file des politiques et pionnier dans le déploiement des PRM pour devenir un normalisateur de standards international pour l'influence stratégique et la sécurité géopolitique. Enfin, cela pourrait ouvrir des possibilités de développement régional et un dialogue constructif avec les communautés autochtones et les communautés du Nord pour résoudre les principaux défis énergétiques.

La Feuille de route a démontré que le Canada, avec son héritage de 75 ans dans le domaine de l'énergie nucléaire, possède une expertise nucléaire approfondie et une infrastructure établie pour être un chef de file mondial. Cela est évident dans son industrie, ses établissements universitaires, ses laboratoires de recherche, ses gouvernements et son environnement réglementaire progressif. Depuis la publication de la Feuille de route, la communauté nucléaire canadienne s'est mobilisée dans un but commun et tous les regards se tournent vers le Canada.

Nous sommes déterminés à saisir cette occasion pour le Canada. Ceci est notre plan pour y arriver.

Engagés à agir et à saisir cette opportunité de leadership canadien, nous entendons:

  1. Agir ensemble et à l’intérieur de nos juridictions et domaines d'autorité pour soutenir le développement et le déploiement de diverses technologies de PRM au Canada, avec les premières unités opérationnelles d'ici la fin des années 2020;
  2. S'unir en tant qu’« Équipe Canada » pour engager des partenaires internationaux à saisir les opportunités d’exportation, influencer les normes internationales et garantir des investissements dans l’avenir du Canada;
  3. Rechercher des occasions d’intégrer les PRM à d’autres sources d’énergie, technologies de stockage et applications propres afin d’accélérer l’avenir à faibles émissions de carbone du Canada;
  4. Poursuivre les possibilités de réduire au minimum les déchets nucléaires et éventuellement de réutiliser le combustible nucléaire, en complément aux pratiques actuelles du Canada en matière de gestion sûre et à long terme des déchets radioactifs;
  5. Renforcer la diversité et la représentation dans l'industrie nucléaire en intégrant davantage les femmes, les communautés minoritaires et les jeunes, et en explorant les possibilités de partenariat économique significatif et à long terme avec les communautés autochtones, rurales, éloignées et du Nord;
  6. Tirer parti des vastes capacités du Canada dans le milieu universitaire, la recherche, l’ingénierie et la fabrication pour le déploiement et l’exportation de PRM; et
  7. Soutenir les activités complémentaires décrites dans le chapitre de chaque partenaire.

Tous les partenaires sont invités à appuyer cette déclaration et à décrire leurs actions actuelles et leurs plans futurs en réponse aux recommandations.