Contenu de la page principale

Atlantic Clean Energy Alliance (ACEA)

Logo de Atlantic Clean Energy Alliance (ACEA)

APERÇU

L’Atlantic Clean Energy Alliance (ACEA) est un consortium de parties prenantes composé d’initiateurs de projets et d’autres promoteurs du domaine des énergies renouvelables provenant du secteur privé, de l’Université du Nouveau-Brunswick, d’Énergie NB, de partenariats communautaires et de catalyseurs gouvernementaux. Il est prévu que le consortium s’élargira au fil du temps.

L’Alliance est actuellement composée des entités suivantes :

  1. Moltex Energy
  2. ARC Nuclear Canada Inc.
  3. l’Université du Nouveau-Brunswick
  4. Énergie NB
  5. le Centre d’Atlantica pour l’énergie
  6. Opportunités Nouveau-Brunswick (ONB)
  7. le ministère des Ressources naturelles et du Développement de l’énergie du Nouveau-Brunswick
  8. Développement économique Grand Saint John
  9. C2 Solar
  10. Laurentis Energy Partners

L’Alliance offre aux parties prenantes et aux collectivités un soutien en ce qui a trait aux avantages et aux occasions énergétiques, environnementaux et économiques liés à l’aménagement fructueux dans la région de petits réacteurs modulaires (PRM) et de technologies d’énergie propre complémentaires.

L’Alliance travaille en collaboration pour élaborer et faire connaître les analyses de rentabilisation en vue de faire progresser les débouchés pour les PRM de 4e génération et les technologies d’énergie propre connexes au Nouveau-Brunswick.

L’Alliance soutient la position du Nouveau-Brunswick en tant que centre d’excellence pour le développement et le déploiement de technologies de PRM de 4e génération au pays et à l’échelle internationale. Elle milite en outre pour l’inclusion des technologies de PRM dans les stratégies régionales, nationales et internationales en matière de changements climatiques et de réduction des gaz à effet de serre. De plus, l’Alliance appuie l’aménagement d’autres types d’énergies propres pour contribuer à l’atteinte des cibles de réductions d’émissions d’ici 2050.

L’Alliance a pour mandat de collaborer avec les parties intéressées en vue de faire progresser la mise au point et la commercialisation des technologies nucléaires avancées de quatrième génération et de faire connaître les avantages énergétiques, environnementaux et économiques liés à la mise au point et à la commercialisation de technologies d’énergies propres complémentaires, comme les ressources solaires et éoliennes.

Nous faisons entendre notre voix à l’appui de l’innovation énergétique à titre de grande priorité de développement économique et d’occasion d’attirer d’importants investissements privés dans les technologies de PRM émergentes et d’énergies propres.
Plusieurs exemples montrent que le Nouveau-Brunswick s’impose de plus en plus dans le développement de technologies de PRM :

  1. ARC Nuclear Canada Inc. termine la phase 1 du processus d’examen de la conception de fournisseurs de la Commission canadienne de sûreté nucléaire (CCSN), par l’examen de la conception d’un réacteur hautement polyvalent capable d’utiliser plusieurs options de combustible combinées à un cycle du combustible de 20 ans. L’ARC-100 a notamment le potentiel d’être alimenté par combustible métallique à uranium faiblement enrichi à haut dosage, par son propre combustible usé recyclé et par combustible recyclé d’une flotte d’ARC-100. Il pourrait aussi utiliser du combustible à oxyde usé recyclé provenant de réacteurs CANDU.
  2. Moltex Energy progresse dans la conception de son réacteur à sel stable et brûleur de déchets (SSR-W), qui consomme du combustible usé de réacteurs CANDU, de sa technologie de déchets transformés en sels stables (WAste To Stable Salt; WATSS) et de sa technologie de stockage d’énergie thermique GridReserve, qui permet à un réacteur de servir de centrale de pointe pour augmenter la viabilité des sources d’énergie renouvelable intermittentes. Moltex a réussi à attirer des financements et a récemment reçu 4,5 millions de dollars américains du programme ARPA-E du département de l’Énergie des États-Unis.
  3. Laurentis Energy Partners (une filiale d’Ontario Power Generation) a ouvert son premier bureau à l’extérieur de l’Ontario (à Saint John).

Le Nouveau-Brunswick a été représenté dans plusieurs groupes de discussion tenus lors du congrès annuel de l’Association nucléaire canadienne à Ottawa, et un séminaire a été consacré à l’évolution des PRM au Nouveau-Brunswick.

Le gouvernement provincial a identifié l’innovation énergétique comme domaine d’intérêt particulier pour l’attraction de nouveaux investissements du secteur privé et la création de nouveaux débouchés de fabrication avancée à valeur ajoutée.

ACTIONS

DÉMONSTRATION ET DÉPLOIEMENT
Élaborer et faire connaître les analyses de rentabilisation des PRM de quatrième génération
ÉTAT : EN COURS
ACEA01

Réponds aux recommandations de la Feuille de route canadienne pour les PRM : 41

ACTION

Travailler en collaboration avec les parties intéressées pour élaborer et faire connaître les analyses de rentabilisation en vue de faire progresser le développement et la commercialisation des technologies de PRM de quatrième génération.

RÉSULTATS ATTENDUS

Attirer des investissements pouvant mener à la réalisation de démonstrations à Point Lepreau, ce qui ouvrirait la voie au déploiement de flottes dans d’autres régions du Canada et à l’échelle internationale.

CAPACITÉ, MOBILISATION ET CONFIANCE DU PUBLIC
Faire connaître les avantages énergétiques, environnementaux et économiques
ÉTAT : EN COURS
ACEA02

Réponds aux recommandations de la Feuille de route canadienne pour les PRM : 50, 53

ACTION

Travailler en collaboration pour faire connaître les avantages énergétiques, environnementaux et économiques liés aux technologies nucléaires avancées de quatrième génération et d’énergies renouvelables complémentaires.

RÉSULTATS ATTENDUS

  1. Compréhension accrue des avantages énergétiques, environnementaux (y compris en ce qui concerne les changements climatiques) et économiques liés aux technologies nucléaires avancées et à leur intégration aux technologies d’énergies renouvelables complémentaires.
  2. Confiance et soutien accrus du public envers les technologies nucléaires avancées de quatrième génération au Nouveau-Brunswick.